Tout savoir sur l’assurance au kilomètre

assurance au kilomètre
Photo by Mike B on Pexels.com

L’assurance au kilomètre vous permet de ne payer que pour le nombre de kilomètres que vous roulez avec votre véhicule

Cette solution est idéale pour les personnes qui pratiquent l’écomobilité. Nous vous expliquons son fonctionnement dans cet article.

L’assurance au kilomètre, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance au kilomètre est une assurance auto qui base son calcul sur le nombre de kilomètres que vous effectuez en un an. Le forfait kilométrique de ce type d’assurance (c’est-à-dire le nombre de kilomètres que vous allez rouler en un an) se situe généralement entre 4 000 et 8 000 kilomètres. Ce type d’assurance présente l’avantage d’avoir un prix inférieur de 10 à 30 % par rapport à un contrat classique.

Que se passe-t-il si je roule plus ou moins que ce qui est prévu dans le forfait kilométrique ?

Un contrôle kilométrique est effectué chaque année à la demande de votre assureur. Si vous avez effectué plus de kilomètres que prévus, votre prime risque d’augmenter. En cas d’accident, vous vous exposez à une majoration de la franchise ou à une réduction de la prise en charge de votre assureur auto.

À l’inverse, si vous n’avez pas atteint le forfait kilométrique avec votre voiture, les kilomètres que vous n’avez pas parcourus seront remboursés.

Pay as you drive, qu’est-ce que c’est ?

Le pay as you drive se base sur le nombre de kilomètres que vous roulez, exactement comme l’assurance au kilomètre. La différence entre ces deux contrats d’assurance repose sur le fait que vous devrez installer un boîtier électronique dans votre voiture. Celui-ci prendra en compte plusieurs éléments pour calculer la prime de votre assurance auto :

  • Le nombre de kilomètres parcourus,
  • Les horaires de conduite,
  • La durée de la conduite,
  • Le type de routes utilisées.

Rassurez-vous, ces données sont encadrées et protégées. En effet, les assureurs ont dû obtenir l’accord de la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés) avant de pouvoir mettre en place ce type de contrats d’assurance.

Le Pay as you drive vous permet de réaliser de véritables économies par rapport à un contrat classique, car son prix est de 12 à 40 % moins chers. Par ailleurs, le nombre de kilomètres que vous avez parcouru en une année peut vous permettre de profiter d’une déduction forfaitaire lors de votre déclaration de revenus. Vous pouvez retrouver le barème kilométrique type sur le site du gouvernement afin de réaliser une estimation du montant de cette déduction forfaitaire.

Quels conducteurs peuvent souscrire à ce type d’assurance auto ?

Si l’assurance au kilomètre et le Pay as drive ne sont pas des contrats intéressants pour les gros conducteurs, ils s’adressent toutefois à plusieurs catégories de conducteurs :

  • Les jeunes conducteurs,
  • Les personnes qui utilisent régulièrement les transports en commun,
  • Les personnes qui effectuent uniquement de petits trajets en voiture,
  • Les retraités.

Que penser de l’assurance au tiers ?

Si vous êtes un petit rouleur, l’assurance au tiers peut également être un choix intéressant. En effet, cette garantie comprend la responsabilité civile auto en prenant en charge les dommages corporels et matériels à un tiers si vous êtes reconnu responsable en cas d’accident.

Elle ne prend toutefois pas en charge vos dommages, mais il vous est possible d’inclure plusieurs garanties dans la formule comme l’option conducteur ou l’option de la protection juridique. Cette assurance auto est proposée à un prix raisonnable si bien qu’elle peut tout à fait convenir aux conducteurs qui roulent peu.

Les risques d’une fausse déclaration

Si vous décidez de souscrire à une des assurances auto petits conducteurs, il est important d’estimer correctement le nombre de kilomètres que vous parcourez en un an. Les contrats d’assurance au kilomètre et de Pay as you drive ne sont plus rentables si vous dépassez le forfait ou le barème kilométrique.

Ainsi, si vous dépassez cette limite, vous devez rester honnête. En effet, en cas de fausse déclaration, vous réalisez une fraude à l’assurance et vous êtes exposé à plusieurs risques :

  • L’annulation de votre contrat d’assurance auto,
  • Le risque d’être radié auprès d’autres assureurs,
  • Une amende,
  • Une peine de prison en cas de récidive.

Quelle assurance choisir ?

Il existe de nombreux contrats d’assurance auto proposés par des assureurs en agence ou en ligne. Pour vous y retrouver facilement, utilisez un comparateur d’assurances pour pouvoir déterminer le forfait qui conviendra le mieux à votre profil. Par ailleurs, réalisez plusieurs devis pour choisir l’assurance au meilleur prix avec des formules intéressantes. Celles-ci se basent sur plusieurs critères pour déterminer leur cotisation annuelle comme :

  • Votre profil,
  • Votre historique de conduite,
  • Le nombre de kilomètres que vous parcourez chaque année,
  • La catégorie de véhicule que vous utilisez et sa puissance.